Tweeter

%TW-ML%

18 - DROIT AU RESPECT


NON à la maltraitance des  Majeurs Protégés


Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS





Autre site :

http://e-samsar.fr/V5.4/visit/visit.php?chx=ann&idc=1201
http://www.e-samsar.fr/V5.5/visit/visit.php?chx=soc&idc=3224


https://profiles.google.com/lecalveannalysa17


TUTELLE/CURATELLE
ABUS SUR MAJEURS PROTEGES PAR LA JUSTICE



lecalveannalysa17@gmail.com




Mon étude personnelle en 3 étapes pour le commun des mortels handicapés mentaux que je me propose de représenter ici sur l' établissement marécageux de la réelle base des Droits de l' Homme sur le vieux continent : la DIGNITE HUMAINE.

Intro. :

Cette base repose sur les grands principes de la Constitution Américaine des Droits de l' Homme de 1789.

I)
Notion de pouvoir divin.

Dieu est la loi et les gouvernements ont été instaurés pour garantir les droits INALIENABLES de TOUS les êtres humains (vie, liberté, bonheur).

Parenthèse : les troubles historiques font vaciller la base fondamentale.

II)

L'homme se substitue à Dieu et décrète : pour décider des droits de l' homme, il faut s' en référer aux hommes de droit.
La loi est la loi (impasse) et ses représentants se justifient par la loi (oppression).

III)

Réaction :  interrogations sur le réajustement des pouvoirs.

III bis)
Entre-temps, il y a décision de protéger les personnes fragiles, puis de les surprotéger, puis de les diriger, puis de les écarter.
Alors, on s' aperçoit que les faibles sont devenus un produit de grande nécessité pour continuer à faire vivre les organismes qui étaient censés vivre pour eux et non à leurs dépends.

QUEL DOMMAGE : les "majeurs protégés" n' ont plus droit à la dignité humaine.















Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS
Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : jeudi 21 mai 2015